Hier, dans le cadre de la préparation de la présidence polonaise de l’Union européenne débutant le 1er juillet, a été présenté le logo: il s’agit en effet de six flèches combinées et pointant vers le haut, colorées auquel s’ajoute le drapeau polonais. «  Pour moi, cela représente la voie polonaise vers le succès. Cela indique que les hommes se tiennent la main, des hommes très symboliques, et montent les marches ensemble, et à la fin se trouve la Pologne » dit le Premier Ministre, Donald Tusk.

Le porte-parole de la présidence, Konrad Neklewicz a écrit sur Twitter que l’intérêt pour ce logo a provoqué l’inaccessibilité du serveur du Ministère des Affaires Étrangères polonais. Sur internet, les interprétations ont fusé ! Certains dévoilent des interprétations satiriques du logo : certains y voient la montée du chômage, d’autres le déficit, ou l’augmentation des prix ou des taxes.

Mikolaj Dowgielewicz, ministre adjoint des Affaires Étrangères souligne qu’il n’y aura peut être pas de slogan pour la présidence, en effet, il n’est pas obligatoire d’en avoir un, mais M. Dowgielewicz invite ceux qui auraient des idées à soumettre leurs propositions. On se souvient de celui de la présidence française à l’Union Européenne en 2008 : « L’Europe qui protège ». Le Premier Ministre plaisante en disant que ce slogan pourrait être Alléluia et en avant ! « qui intègre tant la tradition, que l’Europe, que notre volonté et capacité à être à la hauteur ».

Pour la tradition, la Pologne va produire en grande quantité des jouets régionaux. Ainsi, des petites toupies peintes à la main seront distribuées parmi d’autres gadgets aux délégations étrangères.

Le coût attribué à la présidence est évalué à 430 million de zloty au minimum. La vie de la présidence se concentrera principalement sur les villes de Sopot, Cracovie, Wroclaw, Poznan, et Varsovie. L’un des défis majeurs pour la Pologne est la logistique. C’est là que les entreprises partenaires de la présidence auront un rôle à jouer. Ainsi, PKN Orlen fournira 150 cartes de carburant d’une valeur de 1 million de zloty, Peugeot mettra à disposition 117 voitures dont 52 limousines, Scania prêtera 6 autobus, Orange fournira téléphones mobiles et ordinateurs portables. Microsoft et Kropla Beskidu seront aussi partenaires. La valeur de l’aide apportée par ceux-ci s’élève à plus de 10 millions de zloty.

Plus de 1200 personnes et agents seront impliqués dans la présidence polonaise de l’UE. Ce sont des employés de l’administration centrale qui ont été choisi pour faire partie du corps présidentiel. M. Dowgielewicz explique due la présidence représentera depuis 1989 la plus grande promotion de la Pologne dans le monde.

Enfin, afin d’éviter tout problème de communication, la Pologne a engagé plus d’un million d’euro auprès de l’entreprise Burson-Marsteller, l’une des plus grandes agences de communication du monde.

 

http://www.rp.pl/artykul/655945_Jest_logo__a_hasla_byc_moze_nie_bedzie.html

 

Ces articles pourraient aussi vous plaire :