Du 20 au 25 février 2012, l’APGEF participait au 73ème séminaire “Jeunes” de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN) visant à familiariser 83 étudiants et jeunes professionnels aux problématiques de défense et de sécurité nationale.

Avec l’ambition de ne pas subir les effets de l’incertitude, les participants au séminaire de l’IHEDN ont étudié autant la doctrine de défense et sécurité française que les sujets contemporains : de la dissuasion nucléaire à la lutte contre la piraterie au golfe d’Aden, en passant par le rôle de la Russie dans les relations internationales, les révolutions arabes et la protection de l’information.


Ce séminaire, composé d’un cycle de conférences très complet, fut également l’occasion de visiter le site d’Argenteuil de Dassault et la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris à Villeneuve-Saint-Georges. Les travaux en comités ont débouché sur la rédaction d’une note de position qui a été présentée par les jeunes stagiaires à l’occasion de la séance de clôture en présence du préfet Patrice Molle, directeur adjoint et secrétaire général de l’IHEDN.


Objectifs du séminaire IHEDN-Jeunes:

Sensibiliser les jeunes stagiaires aux problématiques et enjeux de défense et de sécurité nationale.

Contenu pédagogique:

Des conférences au cours desquelles sont présentés les enjeux géostratégiques actuels, la politique de défense de la France, la nouvelle architecture de défense européenne, la défense économique, les nouvelles menaces etc.
Deux visites : d’une installation militaire (Terre, Air, Marine ou Gendarmerie) et d’un organisme spécifique de la région.
Des travaux en comité destinés à mener une réflexion sur un thème proposé aux jeunes en début de semaine (réflexion alimentée par les conférences et les visites) et à préparer une note de position présentée lors de la séance de clôture.

Déroulement:

Les activités se déroulent du lundi au vendredi avec la participation de l’équipe pédagogique.
Le samedi est consacré aux restitutions : les participants défendent oralement leur mémoire.

Le séminaire est placé sous le régime de l’internat, pour favoriser la cohésion.

 

Source et davantage d’informations sur la page Internet IHEDN-Jeunes

Ces articles pourraient aussi vous plaire :