« Hong Kong veut dire, en chinois, Havre embaumé.

Le nom vient des temps où, vierge et quasi déserte, cette île de la baie de Canton servait seulement d’abri à quelques huttes de pêcheurs, quelques jonques de pirates et aux nids des oiseaux sauvages. Les brises des mers, alors, dispersaient au loin sur les flots de l’archipel innombrable les aromes e la jungle fleurie qui poussait le long de ses flancs abrupts.

Aujourd’hui le « Havre embaumé », comme tous les grands ports du monde, sent le mazout, le charbon, la fumée et l’effort humain. Je doute pourtant que, de ce fait, Hong Kong ait perdu en splendeur. Je crois même le contraire. Il existe encore beaucoup de rochers coiffés d’une végétation effrénée, abattus par les mers chaudes et dressés ver le ciel des tropiques. »

Joseph Kessel, Hong Kong et Macao, 1957.

En Juin 2013, l’APGEF se rend à Hong Kong et rencontre M. Przemyslaw Jenke, Consul Général de Hong Kong et Macao. Nous tenons à lui adresser nos plus sincères remerciements pour le chaleureux accueil qu’il a bien voulu réserver à notre projet et pour sa précieuse contribution à notre reportage sur Hong Kong.

Nous vous invitons chaleureusement à prolonger votre voyage en Asie par l’écoute de l’interview ci-dessous.

M. Przemyslaw Jenke, Consul Général de la République Polonaise à Hong Kong et Macao

La plupart du temps, la ville de Hong Kong est décrite comme  le point de rencontre entre l’Orient et l’Occident. L’origine de son nom vient du mandarin, « Havre Embaumé » ou « Port aux Parfums » désignant des entrepôts d’encens autrefois présents dans le port d’Aberdeen, premier point de contact entre la marine britannique et les pêcheurs locaux. Aujourd’hui, comme dans tous les grands ports internationaux, les odeurs sont plus dissipées par l’avancée  irrépressible du monde moderne.

Carte géographique de Hong Kong

Placé au cœur de la zone du delta de la Rivière des Perles, Hong Kong bénéficie d’une situation géographique privilégiée. Cette zone englobe 50 millions d’habitants pour un PIB de 500 milliards d’euros, c’est-à-dire 15% du PIB de la Chine. De plus, Hong Kong profite d’un statut particulier – celui de Région Administrative Spéciale de la République Populaire de Chine – qui lui a été accordé lors la rétrocession le 1er juillet 1997. Comptant 7,4 millions d’habitants, soit plus de trois fois la population de Paris intramuros, Hong Kong connait une densité de 6760 habitants au km², une des plus élevées du monde. Le record mondial de densité est détenu par le quartier hongkongais de Mongkok à Kowloon, qui compte 130 000 hab/km².

Conformément à la formule « un pays, deux systèmes », Hong Kong bénéficie d’un haut degré d’autonomie dans tous les domaines (institutionnel, juridique, économique) à l’exception des Affaires étrangères et de la Défense.

Cet atout géostratégique, complété par un régime favorable à la vie des affaires, a permis à Hong Kong de se propulser au rang des économies les plus riches et dynamiques d’Asie. Hong Kong abrite le 3e port de conteneurs du monde après Singapour et Shanghai, le plus grand et le plus sophistiqué aéroport asiatique, il est la 12e puissance commerciale du monde et occupe la deuxième place financière en Asie.

Principaux indicateurs macro-économiques (source: Ubifrance)

Enfin, Hong Kong bénéficie également de la croissance de l’économie chinoise, étant à la fois le premier investisseur direct en Chine et la première destination en Asie pour l’accueil des investissements directs étrangers. Le « Port aux Parfums » joue un rôle important de porte d’entrée vers la Chine continentale en facilitant les échanges de flux avec le reste du monde.

Relations France- Hong Kong

La communauté française compte ici environ 20 000 membres, 7000 sociétés françaises, et continue de croitre quotidiennement. La présence française est dominée par les secteurs du luxe, de la construction, des services urbains, et financiers.

Relations Pologne – Hong Kong

Ses relations consulaires  avec la Pologne ont débuté en 1992, de son époque en tant que  colonie britannique, au moment de la constitution du premier Consulat de la République de Pologne sur son territoire. Au moment de la rétrocession de 1997, le Consulat de la République de Pologne a poursuivi son rôle consulaire au sein de la nouvellement créée Région Administrative Spéciale de la République Populaire de Chine.

Le rôle et la mission du Consulat sont de deux types. D’une part, il s’agit de la protection de la communauté polonaise à Hong Kong et Macao: recensement, assistance, fonctions de mairie et de notaire pour ses ressortissants polonais. D’autre part, le Consulat est en chargé de favoriser le développement des relations commerciales, économiques, culturelles et scientifiques entre la Pologne, Hong Kong et Macao, ainsi que la République Populaire de Chine (tenant compte de la position de Hong Kong comme porte d’entrée vers la Chine).  Plus généralement, le consulat constitue le lien entre le pays d’origine et le pays d’accueil.

En collaboration avec le Consulat de la République de Pologne à Hong Kong et Macao, le HK Economic and Trade office, Berlin est une organisation dédiée à faciliter et soutenir les contacts économiques et commerciaux entre Hong Kong et l’Europe centrale (Pologne, Autriche, République Tchèque, Allemagne, Hongrie, Slovaquie, Suisse).

Les Polonais à Hong Kong

La communauté polonaise compte ici environ 500 personnes dont la majorité sont de jeunes professionnels, mobiles, aux profils très diversifiés : du musicien au prêtre, de l’homme d’affires au professeur-académicien, du pilote de l’air au gestionnaire de contrats d’assurance, de l’architecte au Maitre Zen… Les chiffres provenant des services d’immigration indiquent que chaque année environ 30 000 citoyens polonais se rendent à Hong Kong pour le tourisme.

Échanges commerciaux Hong Kong – Pologne 

Les échanges commerciaux en 2012 entre la Pologne et Hong Kong sont représentés par les graphiques ci-dessous:

Aperçu des échanges commerciaux entre la Pologne et Hong Kong en 2012

Échanges culturels entre Hong Kong et la Pologne

Malgré l’éloignement géographique et culturel, l’actualité artistique et culturelle polonaise y est plutôt riche.

Autour du Design, le Consulat a coorganisé la Business Design Week qui s’est  déroulée au Convention Center en 2012. En partenariat avec le Hong Kong Design Institute, le Consulat organise l’exposition de graphisme polonais qui aura lieu en septembre prochain.

Sur le thème de l’Education, le Consulat vient de lancer une initiative visant à proposer des cours de polonais à l’Université. En parallèle, il travaille en collaboration avec l’Institut Adam Mickiewicz à Varsovie dans l’organisation de conférences et programmes académiques et d’échanges universitaires.

En parallèle, le Consulat soutient l’initiative du festival « Piec Smakow » qui se déroulera à Varsovie. En automne, le Consulat participera au World Culture Festival (http://www.worldfestival.gov.hk/ ) qui se déroulera en novembre prochain à Hong Kong et soutient la présentation de danses populaires et de théâtre polonais. Concernant la promotion de l’artisanat polonais, le Consulat coorganise une exposition de bijoux et de l’ambre polonais. Il organise également la venue en 2014 à Macao d’un pianiste et compositeur d’exception, Zygmut Krauze.

Par ailleurs, le Consulat soutient une initiative de collaboration entre les pompiers de Hong Kong et de Pologne. En effet, une délégation de pompiers hongkongais se rendra à Cracovie cet été pour générer un début de partage de savoir-faire.

                                                                                                                                                                                                 A.D-S

——————————————————————————————-

Rappel sur les BRICS:

BRICS est un acronyme anglais pour désigner une organisation regroupant cinq pays: Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, précédemment appelé BRIC avant l’ajout de ce dernier pays en 2011. Rarement utilisé, l’équivalent français de cet acronyme est l’ABRIC (Afrique du Sud, Brésil, Russie, Inde et Chine) ou encore BRICA.

Les cinq pays composant le BRICS sont pour la plupart considérés comme des grandes puissances émergentes, ils sont respectivement les sixième, neuvième, dixième, deuxième et vingt-neuvième puissances économiques mondiales (au sens du PIB nominal). Ils comptent 40 % de la population mondiale et, en 2015, ils devraient assurer 61 % de la croissance mondiale selon le FMI. Leur place dans l’économie mondiale croît fortement : 16 % du PIB mondial en 2001, 27 % en 2011 et d’après des estimations, 40 % en 2025. En 2011, le BRICS totalisait un PIB de 11 221 milliards pour près de 3 milliards d’habitants.

BRICS – Brazil, Russia, India, People’s Republic of China, South Africa.

Ces articles pourraient aussi vous plaire :