VARSOVIE – La Pologne poursuivra son programme de construction de centrales nucléaires, malgré les inquiétudes sur ce mode de production d’énergie suite au risque d’accident nucléaire majeur au Japon, a affirmé lundi le porte-parole du gouvernement polonais Pawel Gras.

“Un programme d’énergie nucléaire est indispensable pour assurer la sécurité des Polonais, pour que l’industrie n’ait pas de problèmes d’électricité dans les prochaines décennies”, a déclaré M. Gras à la radio publique.

La Pologne, 38 millions d’habitants, ne dispose d’aucune centrale nucléaire et produit 94% de son électricité à partir du charbon. Elle veut en construire deux de 3.000 MW chacune, le premier réacteur devant être mis en service en 2020.

“Nous cherchons actuellement la meilleure technologie et la sécurité constitue l’un des principaux critères”, a souligné M. Gras.

Le Premier ministre polonais Donald Tusk avait indiqué fin janvier que les investissements dans l’énergie nucléaire en Pologne atteindront environ 25 milliards d’euros.

Le cadre légal régissant le fonctionnement du nucléaire en Pologne doit être mis en place entre juillet 2011 et décembre 2013. Le projet de la première centrale doit être préparé dans les années 2014-2015 et sa construction lancée en 2016, selon le gouvernement.

Le groupe énergétique polonais PGE, responsable des projets nucléaires, a déjà signé des protocoles d’accord de coopération avec le groupe américano-japonais Westinghouse Electric Company LLC, les sociétés françaises EDF et Areva, et le consortium américano-japonais GE Hitachi Nuclear Energy Americas.


Source: ©AFP / 14 mars 2011 13h31

Ces articles pourraient aussi vous plaire :