Briser les barrières, ouvrir les portes : pour une société inclusive pour toutes et tous” est le thème choisi pour commémorer l’édition 2013 de la journée internationale des personnes handicapées. C’est l’occasion de sensibiliser les citoyens au handicap et à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

En France ou en Pologne, comme partout dans le monde, les femmes et les hommes en situation de handicap sont confrontés à des obstacles physiques, sociaux, économiques et comportementaux qui les empêchent de s’impliquer pleinement et efficacement comme membres de la société au même titre que les personnes « valides ».

Créée en 1981, cette journée de solidarité et de réflexion autour du handicap est aujourd’hui forte d’une expérience de plus de 30 ans. L’UNESCO organise pour cette journée une discussion sur le thème  “Renforcer les liens entre la recherche, les politiques et les pratiques

Dont l’objectif est de discuter sur l’éducation et les propositions innovantes permettant de construire les passerelles permettant de créer des liens entre recherche, élaboration des politiques publiques et pratiques de terrain en matière d’éducation inclusive pour les personnes en situation de handicap.

La pratique d’un sport ou d’une activité de loisir sont d’excellents moyens de lutter contre les effets secondaires du handicap, en particulier l’isolement. Autre vecteur participant à l’ouverture et à l’épanouissement. Le sport accroît l’intégration et le bien-être des personnes handicapées de deux manières : en modifiant l’opinion et le sentiment de la collectivité à leur égard et en changeant l’opinion et le sentiment que de telles personnes ont d’elles-mêmes. Le handisport est très populaire et beaucoup plus développé que les gens peuvent le penser.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les athlètes polonais qui ont participé aux Jeux Paralympiques entre 1972 et 2012 ont gagné au total 736 médailles ? Ce qui fait de la Pologne, proportionnellement à sa population, l’un des pays les plus titré.

Une fondation polonaise, SEDEKA, organise un plébiscite pour honorer les efforts et la mémoire de tous ces athlètes en organisant un vote populaire. Cette fondation prend des mesures pour aider les personnes handicapées et tient à souligner le rôle important du sport dans leur retour à la vie normale. Le sport facilite une intégration et inspire des gens à combattre les idées reçues

Grâce au site internet dédié, vous pouvez désormais voter pour les titulaires des médailles !

http://sedeka.pl/plebiscyt-paraolimpijski

UNE ATHLETE A L’HONNEUR

Krystyna SIKORSKA-MAJEWSKA a représenté la Pologne aux Jeux Paralympiques à Toronto en 1976 et à Arnhem en 1980 où elle a obtenue plusieurs médailles en natation ; ainsi qu’aux nombreuses autres compétitions internationales. Outre son parcours sportif extraordinaire, elle s’est investie durant toute sa vie  pour la promotion du sport auprès des jeunes et sensibiliser le monde qui l’entoure aux problématiques du handicap dans notre société. Véritable modèle pour les jeunes générations de sportifs (handisport et valides) de son ancien club et de sa ville, nous vous demandons de penser à elle pour voter. Elle a beaucoup donné pour les autres, montrons lui que nous pouvons donner pour elle.

Votez pour elle !

Ces articles pourraient aussi vous plaire :