“L’un des plus meilleurs au monde” entend-on à son sujet. Avant de travailler en indépendant, Łukasz Bielan était l’assistant le plus proche d’une référence de direction de la photographie: Sven Nykvist. Un apprentissage reposant sur la relation maître – élève qui mènera Łukasz Bielan vers les sommets du 7eme art façon Hollywood. A 48 ans, il a couvert tous les Transformers, Life of Pi et plus récemment le tant attendu Spectre en tant camera operator: “a” camera, main unit..

D’accord mais que fait un cameraman exactement ? Allons jeter un œil à la fiche métier.. Pour la télévision ou le cinéma, le cadreur ou cameraman est responsable du cadrage de l’image et de l’harmonie des mouvements de l’appareil de prise de vues. Il travaille sous le contrôle du chef opérateur et suit les directives du réalisateur.

Une distinction est parfois établie entre les termes de cadreur et de cameraman, en fonction de la nature de la production. Le terme cadreur est généralement utilisé lors du tournage d’un film réalisé avec une équipe complète de techniciens. Dans ce cas, ce technicien a pour principale responsabilité le cadrage, c’est-à-dire les limites du champ visuel enregistré par la caméra. Pour une production importante, le cadreur est souvent assisté d’un ou deux collaborateurs.

Dans le cas d’une production vidéo ou télévisuelle, avec une équipe réduite, le cadreur est plutôt appelé cameraman. Il peut être conduit à régler également l’éclairage et à superviser l’enregistrement du son. Sur un tournage, le cadreur doit anticiper et suivre en permanence tous les mouvements des acteurs. Comme tout membre de l’équipe technique, il doit être disponible à tout instant.

En théorie, il est le seul à voir en direct les futures scènes du film, mais certains réalisateurs raccordent parfois une caméra à celle du cadreur, pour visionner les mêmes images. Certains cadreurs sont spécialistes d’un équipement particulier (steadicam) ou de conditions particulières : hélicoptère, prises de vues sous-marines ou médicales, montagne, reportage…

Le cadreur doit maîtriser toutes les techniques de son métier, notamment le numérique, pour éviter les défauts d’une prise de vues non professionnelle : panoramiques horizontaux ou verticaux maladroits, travellings défaillants, têtes coupées, jambes tronquées… Il doit aussi posséder un bon sens artistique, un esprit méthodique et doit savoir travailler en équipe.

bielan2

On trouve des news exclusives dans sa dernière interview accordée a tvn24.pl: ostatnio powrócił do ojczyzny, by po raz pierwszy pracować przy polskim filmie – “Ziarnie prawdy”, ekranizacji kryminału Zygmunta Miłoszewskiego. By to zrobić, odmówił pracy przy dwóch amerykańskich superprodukcjach, w tym nowej wersji “Terminatora” z Arnoldem Schwarzeneggerem.

Retrouvez Łukasz Bielan sur vimeo..

Ces articles pourraient aussi vous plaire :