La première centrale nucléaire que la Pologne a prévu de mettre en marche dès 2020 n’atteindra sa pleine capacité qu’en 2025, selon une nouvelle stratégie de développement du groupe polonais d’énergie PGE (Polska Grupa Energetyczna), a précisé lundi à l’AFP le porte-parole du groupe Lukasz Witkowski.

Nous prévoyons que la première centrale nucléaire en Pologne, d’une puissance d’environ 3.000 MW générés par deux ou trois réacteurs, devrait atteindre sa pleine capacité en 2025. Ceci implique une mise en marche antérieure d’un premier réacteur, a-t-il expliqué.

La nouvelle stratégie de PGE, publiée sur son site internet, ne prévoit pas d’énergie nucléaire dans son bouquet énergétique en 2020, cette date évoquée par le gouvernement polonais pour le démarrage d’un premier réacteur étant jugée peu réaliste par les experts.

Le groupe PGE, investisseur du programme nucléaire polonais, prévoit dans sa stratégie qu’en 2030 la part du nucléaire dans son mix énergétique atteindra 36%, après la mise en marche d’une seconde centrale nucléaire de 3.000 MW.

Pays de 38 millions d’habitants, la Pologne ne dispose actuellement d’aucune centrale nucléaire et produit 94% de son électricité à partir du charbon.

La Pologne devait lancer un appel d’offres avant la fin de l’année dernière pour choisir le réalisateur de ses centrales nucléaires, mais en raison de la crise le plan a pris du retard.

Trois grands consortiums internationaux ont jusqu’à présent manifesté leur intérêt pour le programme nucléaire polonais: les français EDF/Areva, le groupe américano-japonais Westinghouse Electric Company LLC, et le consortium américano-japonais GE Hitachi Nuclear Energy Americas.

Source: AFP

En complément, voici un reportage ARTE du 10 février 2012 intitulé “Pologne: le virage nucléaire”.


Après Fukushima, l’Allemagne a décidé de sortir du nucléaire. Sa voisine, la Pologne, elle, a fait le choix contraire, au grand dam des écologistes allemands. Varsovie se tourne vers l’atome pour être moins dépendante de la Russie et de son gaz. Sous l’ère communiste, la Pologne avait commencé à construire un réacteur. Le site sert, aujourd’hui, de centre de formation pour les futurs techniciens du nucléaire. Reportage : Kolja Kandziora.

Ces articles pourraient aussi vous plaire :