Dans l’une des interviews pour „Wysokie Obcasy”, le professeur Tadeusz Gadacz et Marek Górlikowski discutent entre autre de la crise de l’éducation et des difficultés de l’utilisation d’un code, qui constituent le fondement de la culture européenne[1]. Il l’explique de la manière suivante : pendant ses cours, avant se référer à L’École d’Athènes de Raphaël il doit d’abord décrire la fresque, parler du peintre, raconter et justifier son contexte.

Les publications traitant de l’histoire de l’art et s’adressant aux enfants sont rares en Pologne. Par conséquent, notre but est clair — développer d’avantage ce concept. Notre désir est de séduire les enfants à l’aide d’œuvres d’art en les apportant chez eux afin qu’ils puissent développer leur créativité, leur sens de l’observation et de l’esthétisme. Ces reproductions conservées dans leurs tiroirs pourraient constituer une première collection inestimable. Nous ne voulions pas que cette grande mission qui aspire à enraciner les enfants dans la culture se déroule de manière trop stricte et sérieuse. Inspirées par de nombreuses publications accessibles dans les librairies des musées parisiens aussi bien par la méthode Montessori, nous avons décidé de créer quelque chose qui va à la fois amuser en enseignant l’histoire de l’art et enseigner en s’amusant grâce à l’histoire de l’art. C’est ainsi que l’idée d’une série des livres thématiques intitulée „W ramie” avec son personnage principal, Monsieur le Cadre, est née.

Nous nous sommes parfaitement trouvées. Moi, Matylda, historienne de l’art débutante, spontanément envahie par différentes idées indomptables et Marysia, précise, logique et créative diplômée en économie et mathématique appliquée, pour qui aucun défi n’est impossible. La passion pour les expositions et cette certitude qu’elle pourrait porter ses fruits nous ont unis.

okładka

„W ramie” va devenir une série de livres thématiques, qui se concentrent sur des sujets concrets comme l’eau, les animaux, les portraits, la forêt, etc. Ils aspirent à montrer qu’il est possible de représenter des idées simples, des objets quotidiens, ou des notions familières de façons très diverses. Nous croyons que ce choix nous permettra d’expliquer qu’il n’y a pas un seul, propre chemin mais que la force créatrice fleurit dans la multiplicité des concepts et des visions. De ce fait, dans chaque livre, il y a 15 reproductions d’œuvres représentant des styles et parvenant d’époques différentes. Afin de guider un enfant dans la lecture d’une œuvre, nous avons préparé de courts dialogues et surtout des exercices.

Le premier livre s’intitule „Au bord de l’eau”. Parmi les artistes dont nous citons les œuvres, il faut dénombrer Brueghel, Monet ou Gauguin. Nous abordons la peinture, la sculpture ou encore la céramique. Monsieur le Cadre accompagne les enfants dans la découverte de ces représentations artistiques et les encourage dans les activités comme le coloriage, le découpage, les exercices manuelles et logiques qui assurent l’interprétation créative d’une œuvre.

Nous avons commencé une action de crowfunding sur les sites polonais wspieram.to et britannique kickstarter.com afin d’assurer la réalisation de notre projet. Malgré le soutien de iTON Society, nous avons besoin de financement réel. Je vous prie de bien vouloir consulter chers lecteurs nos liens et de nous aider à réaliser notre projet. Peut-être que grâce à vous Albrecht Durer sera plus qu’un nom germanique ou que Pégase ne sera plus seulement associé à un logo d’entreprise.

Découvrez alors la vidéo promo de projet „W ramie”!

Pour soutenir: 

A propos de projet „W ramie” http://www.polskieradio.pl/18/4388/Artykul/1572973,Ksiazeczki-o-sztuce-dla-dzieci

[1]http://www.wysokieobcasy.pl/wysokie-obcasy/1,96856,15163005,Pytania_o_sens_zycia_i_tak_nas_dopadna.html
Ces articles pourraient aussi vous plaire :