L’UNESCO récompense Wroclaw, capitale de la Basse Silésie, du titre de Capitale Mondiale du Livre 2016.

wroclaw-old-town

En compétition avec les villes de Brasilia (Brésil), Montilla (Espagne), Sharjah (Emirats Arabes Unis), c’est la ville de Wroclaw qui a été retenue pour 2016. La décision a été influencée par le fait que la ville est également Capitale de la Culture Européenne cette même année.

“Les dirigeants de la ville de Wroclaw ont développé un excellent programme qui va promouvoir la lecture auprès du grand public tout au long de l’année” déclare Irina Bokova, Directeur Général de L’UNESCO.

Le comité de sélection est composé de l’Union internationale des éditeurs (IPA-UIE), de la Fédération internationale des librairies (IBF) et la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothécaires (IFLA).

Selon un communiqué publié par l’UNESCO, la ville a séduit le comité de sélection en raison de “son effort de concentration particulier sur la participation de la population locale, ainsi que sur la promotion de l’industrie de l’édition, des bibliothèques et librairies à un niveau régional et international.”

Les mandats commencent toujours le 23 avril, journée mondiale du Droit d’Auteur.

La première ville qui a été nommée Capitale Mondiale du livre est Madrid en 2001. Depuis, de nombreuses villes ont également eu cet honneur: Alexandrie (2002), New Dehli (2003), Anvers (2004), Montréal (2005), Turin (2006), Bogota (2007), Amsterdam (2008), Beyrouth ( 2009), Ljubljana (2010) , Buenos Aires (2011), Erevan en Arménie (2012), Bangkok (2013), et Port Harcourt au Nigéria (2014).

En 2015, c’est la ville d’Incheon en Corée du Sud qui a été retenue pour être Capitale Mondiale du livre.

Pour en savoir plus, consultez le site de l’UNESCO.

Ces articles pourraient aussi vous plaire :