En présence du chorégraphe belge marocain Sidi Larbi Cherkaoui, auteur du message de la 30ème Journée Internationale de la Danse, la célébration se déroulera à l’Unesco le 25 avril 2012.

Informations :
Entrée gratuite sur invitation
Mercredi, 25 avril 2012 à 19h30
Salle I UNESCO Fontenoy
125 Av. Suffren, 75007 Paris

Réservations: info@iti-worldwide.org

“Célébrer l’infinie chorégraphie de la vie

A travers le temps, à travers les âges, c’est surtout l’art qui perdure. L’art semble être tout ce que l’humanité laisse à ses héritiers – que ce soit au travers des bâtiments, des livres, des peintures ou de la musique. Ou du mouvement, ou de la danse. En ce sens, je considère la danse comme la leçon d’histoire la plus actuelle et la plus moderne, en relation constante avec son passé le plus récent tout en ne pouvant se dérouler qu’au présent.

La danse aussi, d’une certaine manière, n’aborde pas les frontières de la même façon que beaucoup d’autres formes artistiques. Même quand certains styles essaient de se limiter ou de travailler dans un cadre ; le mouvement de la vie, sa chorégraphie et son besoin de changement perpétuel : cela prend le dessus très vite, permettant aux styles de se mélanger. Tout s’engage avec tout, naturellement, et la danse s’établit seulement dans l’espace auquel elle appartient- ce présent en perpétuel changement.

Je crois que la danse est l’une des formes d’expression les plus honnêtes, que nous devons chérir : car lorsque les gens dansent, que ce soit dans un ballet, une battle hip hop, un spectacle expérimental de danse contemporaine ou simplement dans une discothèque, ils se lâchent, et rarement alors les mensonges peuvent se déployer, les masques se porter. Les gens se reflètent les uns les autres constamment mais quand ils dansent, ce qu’ils reflètent sans doute le plus est ce moment d’honnêteté.

En bougeant comme les autres, en bougeant avec les autres et en les regardant, nous pouvons mieux ressentir leurs émotions, lire leurs pensées et nous connecter à leur énergie. C’est peut être l’instant où nous pouvons clairement les connaître et les comprendre.

J’aime à imaginer une performance de danse comme une célébration de la coexistence, une manière de donner et de faire de l’espace et du temps pour l’autre. Nous avons tendance à oublier cela, mais l’implicite beauté d’une performance réside avant tout dans la convergence d’une foule, de personnes assises les unes à côté des autres, partageant le même moment. Il n’y a rien de privé dans cela; une performance est une expérience extrêmement sociale. Chacun d’entre nous rassemblés pour ce rituel, qui est notre lien avec la performance, notre lien avec ce même présent.

Et donc, en 2012, je souhaite à tout le monde beaucoup de danse. Non pas pour oublier les problèmes de 2011, mais au contraire, pour les combattre de manière créative, pour danser autour d’eux, pour trouver un moyen d’engager chacun d’entre nous et le monde, de nous engager avec la vie comme une part de cette chorégraphie infinie. Danser pour trouver l’honnêteté, la transmettre, la refléter et la célébrer.”

Sidi Larbi Cherkaoui

La Journée Internationale de la Danse

La Journée Internationale de la Danse a été instaurée en 1982 à l’initiative du Comité de la Danse de l’Institut international du Théâtre. La date choisie pour fêter la Journée est le 29 avril, date de l’anniversaire de Jean-Georges Noverre (1727–1810), créateur du ballet moderne.

Les objectifs de la Journée Internationale de la Danse et du Message sont de réunir le monde de la Danse, de rendre hommage à la Danse, de célébrer son universalité et, au-delà de toutes les barrières politiques, culturelles et ethniques, de rassembler l’humanité tout entière dans l’amitié et la paix autour de la DANSE, langage universel.

Chaque année un « Message international » rédigé par une personnalité de la Danse internationalement reconnue et traduit dans plus de 20 langues, est diffusé de par le monde.

En collaboration avec la World Dance Alliance, l’ITI et son Comité International de la Danse célèbrent la Journée Internationale de la Danse à l’UNESCO, Paris.


Source: www.international-dance-day.org

Ces articles pourraient aussi vous plaire :