“(…) offrir aux participants le fruit de mon parcours singulier : celui d’un comédien de l’Est, devenu pédagogue et metteur en scène en France, qui depuis de nombreuses années explore les problématiques du jeu d’acteur et leurs spécifités – là-bas comme ici.” – Jerzy Klesyk

Chers Amis,

C’est avec un grand plaisir que nous vous informons que conformément à notre programme, le projet de mise en place de cours de théâtre en polonais à Paris se concrétise. Vous retrouverez les actualités et description des activités a l’adresse suivante: www.apgef.com/theatre

M. Jerzy Klesyk

En 2012, nous avons eu l’honneur de pouvoir travailler pour cela avec M. Jerzy Klesyk. M. Klesyk est metteur en scène, comédien et formateur de théâtre d’origine polonaise vivant en France. Formé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Varsovie, son parcours tourné vers l’enseignement du théâtre l’a notamment amené à enseigner à l’Ecole du Passage de Niels Arestrup et actuellement en 2eme et 3eme année du prestigieux Cours Florent parisien.

C’est pour nous une véritable chance et la garantie d’un travail de grande qualité que de pouvoir nous appuyer sur l’expérience de M. Klesyk pour mettre en place un cours de théâtre unique à Paris, qui a lieu le mardi de 20h à 23h durant le premier semestre 2013.

Tout comme cette année, notre objectif pour l’année 2013/2014 est de constituer une ou plusieurs classes d’une dizaine de participants: certains peuvent avoir fait du théâtre (une étudiante du Cours Florent sera des nôtres) mais M. Klesyk insiste sur le fait que ce n’est pas obligatoire, voire parfois mieux de ne pas en avoir fait. Il faut simplement vouloir faire du théâtre en tant que tel, être ouvert et prêt à le travailler en polonais puisque ce sera également un cadre de pratique de la langue.

A titre d’exemple, vous trouverez ci-dessous la description d’un stage qu’a animé M. Klesyk, illustrative de sa vision de l’enseignement théâtral.

Nous restons à votre entière disposition pour tout complément d’information et n’hésitez pas à nous solliciter pour toute information complémentaire.


Exemple de stage animé par M. Jerzy KLESYK

Parler la langue de l’acteur – Ces curieuses méthodes de l’Est


L’objectif de ce stage est d’explorer les outils de jeu qu’offrent les grandes pensées théâtrales de l’Est, en en confrontant systématiquement l’usage à des textes de théâtre complexes et puissants.

 

I. La tradition théâtrale à laquelle j’appartiens, qui m’a formé et que je revendique, accorde à l’acteur une place centrale : il est le coeur même de l’action théâtrale, rien ne peut exister sur le plateau qui ne soit en relation étroite avec lui, avec les nécessités de son jeu.

Ces fameuses méthodes de l’Est tentent d’apprivoiser un mystère, celui du jeu vivant, impactant – en cerner les lois, en maîtriser l’authenticité dans son émergence comme dans sa répétition. Nées de l’expérience de praticiens du plateau, toutes ont été conçues comme des outils au sens strict : elles sont là pour servir le jeu, stimuler l’imagination, développer l’authenticité émotionnelle, l’inscrire dans le corps. Elles exigent de celui qui les met en oeuvre une attitude d’observation, d’attention et de curiosité passionnée pour le jeu lui-même. Elles assignent au jeu une seule mission : exister, faire exister la fiction, lui donner l’impact même de l’action réelle sur le spectateur.

Elles impliquent une éthique de travail particulière, faite de dévouement, de rigueur, d’interrogation sincère sur soi-même et sur son instrument – une interrogation qui a vocation à traverser la totalité de la personne. Cette éthique de travail a des conséquences artistiques décisives.

Naturellement, il ne s’agira pas pour moi de faire un exposé systématique de ces méthodes, mais plutôt d’offrir aux participants le fruit de mon parcours singulier : celui d’un comédien de l’Est, devenu pédagogue et metteur en scène en France, qui depuis de nombreuses années explore les problématiques du jeu d’acteur et leurs spécifités – là-bas comme ici.

Comment jouer sans jouer qu’on joue ? Comment échapper à la routine ? Comment échapper au théâtre de recherche de style, au théâtre de non jeu ? Redécouvrir, reconfirmer et réaffirmer “où ça se passe” : le tout est de parler une langue que l’acteur comprend, qui le stimule, qui lui donne envie de jouer encore et encore.

II. Nous commencerons par une série d’improvisations et d’exercices. Ces exercices mettront en jeu les outils (rythme, événement, séquence, perspective, action physique, parcours intérieur, partition, composition etc.) que nous utiliserons ultérieurement dans la recherche autour des scènes et qui permettront de constituer un vocabulaire de travail commun. L’ensemble de cette étape vise à fournir au comédien une technique non d’imitation mais de recréation toujours vivante de l’action.

Nous aborderons toute une palette des scènes. Il s’agira de concevoir et de composer une action dramatique qui exploite et déploie la complexité des scènes, du langage, du style et du sens, mais sans jamais se laisser enfermer par aucune de ces dimensions, c’est-à-dire sans jamais perdre le caractère organique, la vitalité propre qui donnent à l’action son existence scénique.

Les participants se verront proposer un choix de scènes provenant des grandes pièces du répertoire classique et contemporain. S’y trouveront notamment des fragments de Shakespeare, Tchékhov, Eschyle, Gombrowicz, Barker – l’enjeu étant de confronter ces méthodes à des dramaturgies aussi diverses que possible.

Chaque participant travaillera plusieurs fragments en fonction des désirs et des difficultés de chacun.
Nous insisterons sur la nécessité de jouer d’une façon organique et sur le sens de la composition. Nous nous donnons également pour règle la possibilité de proposer aux comédiens d’autres expériences en fonction des difficultés et des intuitions du moment.

III. Enfin chaque séance de travail comprendra, cela va de soi, échauffements, training, travail du corps, de la voix, de la respiration. Ce travail quotidien formera un tout technique avec les improvisations et les scènes.

Jerzy Klesyk

 

Ces articles pourraient aussi vous plaire :